Per restare sempre aggiornati sulle ultime novità dell'hotel e su ciò che succede in città!.
Tutti i contenuti sono fruibili tramite feed RSS in tempo reale.

Augmenter la taxe de séjour

Mesure de la contribution

1. L'apport de séjour pour les nuitées dans les structures suivantes est

égale à:

a) 4,00 Euro par personne et par jour dans les exploitations agricoles et touristiques résidences

hôtel;

b) 3,50 euro par personne et par jour au lit et petits déjeuners et maisons d'hôtes dans;

c) 3,50 euro par personne et par jour dans les maisons et appartements et

vacances;

2. Contribution de séjour pour les nuitées dans les hôtels est égale à:

a) 3,00 Euros par personne et par jour dans les hôtels 1 étoile;

b) 3,00 euro par personne et par jour dans les hôtels 2 étoiles;

c) 4,00 euro par personne et par jour dans les hôtels 3 étoiles;

d) 6,00 Euro par personne et par jour dans les hôtels 4 étoiles;

e) 7,00 Euro par personne et par jour dans les hôtels 5 étoiles;

7

3. Contribution de la suspension visée aux paragraphes 1 et 2 doit être appliqué pour un maximum de

dormir dix consécutive à l'année civile lorsqu'il est utilisé de la même

le logement;

4. La taxe de séjour est de 2,00 Euro par personne et par jour, pour

nuitées passées en hébergement à l'extérieur - le camping et les aires

équipé pour le stationnement temporaire et est appliquée jusqu'à un maximum de cinq

nuits consécutives dans l'année civile lorsqu'il est utilisé de la même

le logement;

5. Contribution doit être appliqué pour un maximum de dix nuitées

année civile, cinq pour les installations en plein air, camping et

aires pour le stationnement temporaire, se référant uniquement à des gens qui, même dans

ne pas rester pendant des périodes de temps prolongées, le contrat

définir, dans les installations qui accueillent ceux qui restent pour

fréquence réelle des programmes d'études qui sont certifiés par l'université respective ou

établissements de formation accrédités par les autorités locales, ainsi que pour tous

travailleurs qui restent dans la ville, pour des raisons dues à leur travail, à condition

documentés conformément aux articles 46 et 47 du décret présidentiel n. 445 de 2000 et

modifications ultérieures. "